Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: Les autres navires du "Gulf Trip" épisode 4: Le "Morialta"

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

vendredi 28 octobre 2016

Les autres navires du "Gulf Trip" épisode 4: Le "Morialta"

Le Gulf trip ou croisière du golfe consistait en un parcours de 780 milles marins autour du golfe de Spencer au sud de l'Australie. Ce circuit, qui deviendra une institution, perdurera jusqu'au début de années 1960, ou la concurrence du rail et de la route mettra fin à une aventure de plus d'un demi siècle. C'est dans cette histoire que s'inscrit le Moonta-futur Lydia qui reste aujourd'hui le seul survivant des navires qui pratiquaient cette ligne: Le Rupara, le Paringa, Le Minnipa, le Moonta et le Morialta.



 Le MV Morialta 





En 1938, l'Adelaide Steamship Co. a décidé qu'ils avaient besoin d'un nouveau navire pour assurer la liaison du "Gulf Trip".  Les dirigeants de la compagnie ordonnent donc la construction d'un nouveau navire à moteur diesel de 1365 tonnes, qui sera nommé le Morialta, aprés des chantiers  Caledon Shipbuilding and Engineering Co. à Dundee, Ecosse . 

En septembre 1939, l'Adelaide Steamships Co nomme un des ses  plus expérimentés capitaine, Dick Tobin, âgé de 47 ans,  pour superviser la construction, et convoyer le nouveau navire en Australie.  
  
Le Morialta a été lancé à  Dundee le 7 mai 1940 par Mme Amy Vera Filmer épouse du directeur à Londres de l'Adelaide Steamship Co .

Caractéristiques :
  • Longueur : 69,3 m. (91 pour le Moonta)  largeur: 12,5 m.  
  • Diesel, vitesse 12 nœuds 
  • 1379 tonnes de jauge brute (soit moitié moins que le Moonta 2693 t.)

Les années de guerre:

 A son achèvement le Morialta est réquisitionné par le ministère des Transports de guerre britannique pour le service Trooper (transport de troupe) et lourdement armé comme  auxiliaire naval, communément connu comme un navire marchand armé Défensivement (DEMS).

 
   
Le 21 Février 1941, le Morialta sous le commandement de Dick Tobin  rejoint une flottille comprenant HMS Reine Emma, la princesse Beatrix et une escorte navale de 5 destroyers, et  quitte Scapa Flow dans les îles Orcades. La destination de l'escadre est l'ile de Lofoten ou se trouve des usines norvégiennes d'huile de poisson. Leur destruction serait un coup à la production de glycérine allemande nécessaire comme matière première pour la production d'explosifs. Au total, 11 usines et 5 navires ont été détruits, 225 Allemands sont fait prisonniers et aucune perte n'est à déplorer

On notera le canon en poupe, du même type que celui qui équipa le Moonta

 
Le dimanche 7 Juin 1942, c'est à bord du Morialta que le roi George VI  passe en revue la flotte britannique à Scapa Flow  escorté par le HMS Wainwright, Ledbury, et Wilton.


 





Cet événement est rapporté dans le Times (11 Juin 1942, p 6) comme suit:

«À la fin de sa visite, le roi a rendu hommage à la marine marchande en naviguant à travers la flotte dans un navire auxiliaire marchand et d' examiner les Britanniques et navires de guerre américains à partir du pont d'un petit bateau [le Morialta] construit pour le commerce de cabotage en Australie."

Pendant 3 ans et demi  le Morialta parcourra  la mer du Nord transportant des troupes et de fret. Lors de deux occasions, le Morialta rejoindra des convois.

 En 1943, le navire s'offre un carénage bien mérité afin de le préparer pour un nouveau le service de guerre en Méditerranée.

 En 1944 , il est transféré sur le  théâtre méditerranéen où il prend part aux débarquements dans le sud de la France en Septembre. Sur son chemin de retour à Marseille de Oran il est remorqué jusqu'à Alexandrie où il est réparé. Le Morialta y restera  jusqu'en Juin 1945.

Aprés la guerre:

En 1946 - le Morialta quitte enfin Alexandrie pour Colombo et Singapour pour y transférer des explosifs.  

L'Adelaide Steamship Company, qui n'a pas encore vu son nouveau navire, en prend enfin possession le 1 mai 1946 lors de son arrivée à Adélaïde, 5½ ans après avoir quitté les chantiers de construction . Le navire est alors réaménagé pour son objectif initial, et commence enfin le service pour lequel il avait étét conçu: le fameux "Gulf Trip" autour du golfe Spencer au sud de l'Australie.


 

Il assurera ce service sans discontinuer jusqu'en  1957, ou l'Adelaide Steamship Co. décidera de le vendre, deux ans aprés le Moonta.


Le Waiben

 

Le Morialta est cédé cette même année à la compagnie  John Burke Ltd qui le rebaptise Waiben.  

 

Sous son nouveau nom il assurera un trafic mixte passagers et fret essentiellement a destination de ports australien, voire vers la nouvelle Guinée.

 







Fin de carrière:

 

Le Waiben est une nouvelle fois vendu le jeudi 19 Novembre 1964 et acquis par la Société Mar Vate Vila aux Nouvelles - Hébrides (Nouvelle - Calédonie), rebaptisé Jacques Del Mar  et immatriculé à Nouméa.  


Quatre ans plus tard, en 1968, il est une nouvelle fois vendu à la Seaview Navigation Corporation (Panama),  et rebaptisé Longlife. Au début de 1972 , il est rebaptisé Royale Martin par les mêmes propriétaires. En 1973 , il est enfin rebaptisé île Pearl (Panama), mais cette fois-ci exploité par la socièté  Empire Navigation basée à Singapour. 

Le 23 Décembre 1973, Le Morialta et Cie heurte une mine dans l'estuaire du Mékong lors d'une traversée entre Phnom Penh et Singapour alors qu'il transporte une cargaison de caoutchouc et de  ferraille. Son épave repose toujours sur place. 

 
L'emplacement où repose le "Morialta"


 La fin du dernier représentant navigant du "Gulf Trip... Il ne reste désormais plus que le Moonta-Lydia, ensablé sur une plage du sud de la France depuis juin 1967...

NB: Toutes les photos et textes (traduit et raccourcis) sont issus du site: http://indicatorloops.com/waiben/


Olivier Alba




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront modérés dès l'instant où ils porteraient atteinte à la morale, se commettraient à des attaques ad-nominem de façon injurieuse ou diffamatoire. Attention à ne pas confondre commentaires et forum !