Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: Les aménagements du Lydia en 1967

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

vendredi 2 juin 2017

Les aménagements du Lydia en 1967

Juste après l'échouage du navire en 1967, la SEMETA va se lancer dans une série d’aménagements qui visent à transformer et adapter le navire à sa nouvelle destination: Un centre d'activités touristiques. 



 Sont prévus alors: Une discothèque (le Trunk club), des boutiques (le Trunk store), une salle de conférence pour la SEMETA, un hôtel (qui n'ouvrira jamais) ainsi qu'un snack (la Cambuse). Nos recherches nous ont amenés à retrouver les devis des travaux donnant un détail précieux sur la qualité de ceux-ci ainsi que les matières utilisés. A vous de les découvrir dans les documents qui suivent:








Pour voir le résultat final c'est  
Quand on pense que tout (ou presque)  disparaitra cinq ans plus tard lors de la reconversion du Lydia en casino...Mais c'est une autre histoire...

Olivier ALBA

5 commentaires:

  1. Jacques Courtois7 octobre 2016 à 13:11

    Excellent travail d'investigation, vous êtes un chercheur-historien né ! Pas étonnant que vous soyez sollicité par l'équipe qui "rénove" à moins qu'elle ne prétendre "réhabiliter" notre bon vieux paquebot dit-des-sables. Voici des documents exhumés qui nous éclairent sur un passé pas si lointain, et sur les iconoclastes qui se sont succédés pour le massacrer !

    RépondreSupprimer
  2. A noter qu'un des deux espaces circulaires coté plage est toujours visible (en partie) actuellement.

    RépondreSupprimer
  3. Merci de vos encouragements. Par ailleurs nous avons pris contact avec l'entreprise qui a exécuté ces travaux et qui existe toujours, nous verrons si la piste s'avère fructueuse...

    RépondreSupprimer
  4. Le LYDIA ne s'est jamais échoué (comme le croient d'ailleurs nombre d'estivants) mais ENSABLÉ !

    RépondreSupprimer
  5. C'est bien pour cela que j'ai utilisé dans l'article le terme "échouage" (volontaire) et pas le terme "échouement" (involontaire)pour désigner la mise à terre du Lydia. Le vocabulaire du marin, en sus d'être incroyablement abscon pour le profane n'en demeure pas moins extrêmement précis. Le terme "ensabler" peut aussi être utilisé, bien que ce soit un mot polysème. Au final tout le monde a raison dans cette histoire ;-). Merci de m'avoir permis cette nécessaire précision. https://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9chouage

    RépondreSupprimer

Les commentaires seront modérés dès l'instant où ils porteraient atteinte à la morale, se commettraient à des attaques ad-nominem de façon injurieuse ou diffamatoire. Attention à ne pas confondre commentaires et forum !