Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: COMPTE-RENDU de l'ASSEMBLÉE-GÉNÉRALE du 22 Octobre 2016

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

mercredi 26 octobre 2016

COMPTE-RENDU de l'ASSEMBLÉE-GÉNÉRALE du 22 Octobre 2016



Le Secrétaire a constaté que le quorum était atteint, 14/19, pour valider cette assemblée générale:
9 présents: O. Alba, C. Danjean, C. Pruvot, J. Hiron, A. Heliot, A. Mérignac, J. Mateu, E. Trull, X. Cuvelier-Roy.
Excusé: F. Belacel.
Procurations: Y. Naya-Dubois, M.H. Cuvelier-Roy, J. Rocher, F.X. Cuvelier, C. Coupé, A. Bonnaric.

-o-o-o-o-o-

Le président, Olivier Alba ouvre la séance et rend compte dans un premier temps, des activités passées jusqu'à ce jour.

  • Rappel des origines de l'association, son but, son indépendance totale.
  • Les travaux réalisés sur le paquebot, auxquels l'AAML est étroitement associée. Une mise au point nécessaire a été apportée pour clarifier cette situation et éviter toute confusion : L'association a été sollicitée à travers son président par la municipalité du Barcarès, propriétaire du paquebot, pour fournir à celle-ci une assistance historique et technique. Dans ce cadre un certains nombre d'objets nécessaires à la réalisation de la restauration de la timonerie du navire ont été repérés et validés par l'association, idem pour le pont des embarcations. Des photos de détail ont été fournies à la municipalité pour l'aider dans une restauration respectueuse de l'univers particulier propre au paquebot.
  • L'association a été aussi contactée par un journaliste japonais qui souhaitait nous rencontrer dans le cadre d'une série d'articles sur Kuniko Tsutsumi qui, rappelons-le, a géré le luxueux casino dans les années 70'. L'entrevue a été cordiale et le journaliste s'est déclaré extrêmement satisfait de celle-ci.
  • Suite à l'article paru sur le Journal L'Indépendant, un réalisateur, Olivier Moulaï, nous a contacté pour un projet de film sur le Lydia/Moonta. Deux réunions ont eu lieu pour définir le matériel cinématographique existant et pour ouvrir des pistes supplémentaires qui restent à explorer. 
  • Exhumation des ponts recouverts par trois épaisseurs de matériaux qui fort heureusement, les ont davantage protégés que dégradés.
  • Enfin, ce n'est pas sans fierté que l'association a largement contribué à la restauration de la couleur de la coque à ses origines, ayant apporté la preuve – entre-autres – que le LYDIA a bien navigué pendant deux ans au moins sous sa robe noire d'ex-MOONTA, qu'il n'a jamais été blanc mais gris durant les dernières années de sa carrière grecque.


Le président a ensuite évoqué les projets propres à l'AAML :

  • Participation aux manifestations des 50 ans de l'arrivée du Lydia au Barcarès.8
  • Volonté d'ouvrir une vitrine dans le futur musée dédié au paquebot.
  • Jacques Hiron souligne l'importance d'un petit livret qui serait proposé aux visiteurs, retraçant l'historique et favorisant la visite du Lydia. Olivier Alba rebondit sur cette demande pour informer l'assemblée, de la parution prochaine d'un livre (dont il est l'auteur) sur l'histoire complète du MOONTA & LYDIA.

-o-o-o-o-o-


Les comptes de l'association sont examinés et l'assemblée générale par un vote à l'unanimité donne quitus à la trésorière, Carole Pruvot. Il est à noter que pour une meilleure lisibilité et surtout exploitation, l'année comptable s’ouvre au 1° septembre pour se clôturer au 31 août de l'année suivante.

Solde au 31 aout 2016 : 355,44 €

Entrées : 440 € décomposés ainsi :
105 € de dons
335 € de cotisations

Sorties : 84,56€ décomposés ainsi :
50 € d'achat d'objets historiques ayant trait au Lydia/Moonta
34,56 € de fourniture de bureau



-o-o-o-o-o-

Le secrétaire, Xavier Cuvelier-Roy propose d'ouvrir un « Fonds Lydia-Moonta » plutôt qu'une complexe fondation comme il avait été suggéré à l'origine.

Une simple liste d'inventaire d'objets susceptibles d'être exposés ponctuellement (salons, vitrine temporaire, musée, etc.) qui serait abondée ainsi :

  • Objets acquis ou reçus en dons à l'AAML, qui sont propriétés exclusives et inaliénables de l'association.

  • Objets inscrits à l'inventaire par des membres de l'association ou non, mais qui demeurent leur propriété entière.

  • L'AAML, en cas de prêt pour exposition contre récépissé nominatif, se portera garante auprès de l'organisateur que celui-ci a souscrit une assurance garantissant le vol, l'incendie et tous dommages.

C'est alors que notre président d'honneur, Jacques Hiron, remet solennellement à l'AAML, un des journaux de bord du LYDIA, probablement le seul existant compte tenu des circonstances dans lesquelles cet exemplaire a été sauvé ! Instant de grande émotion, suivi d'une acclamation et des applaudissements de l'assemblée.

Qu'il soit remercié une nouvelle fois !

Jacques Hiron, président d'honneur de l'AAML, remet solennellement le carnet de bord du Lydia au président
De gauche à droite, Jacques Hiron, Xavier Cuvelier-Roy et Olivier Alba


-o-o-o-o-o-


Sur proposition du secrétaire, l'assemblée est invitée à donner quitus au bureau sortant et à le reconduire pour une période de 4 ans (art. 12 des statuts).

Il propose qu'en cas d’impossibilité ou de démission, sa fonction soit confortée par un suppléant et propose Cedric Danjean.

Le président propose que Cedric Danjean entre donc au nouveau bureau et que lui soit confié le 2° poste de chargé de mission actuellement vacant à destination de surveiller le marché e-bay (entre autres) et de participer aux enchères, d'acquérir dans les limites qui lui seront notifiées.


L'assemblée vote à l'unanimité la reconduction de l'actuel bureau bureau pour la période 2017 à 2021.

Cette première assemblée-générale qui s'est déroulée dans un climat constructif et amical, se termine par un vin d'honneur offert par le bureau.


Pour le Bureau et par délégation :

Olivier Alba


23.10.2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront modérés dès l'instant où ils porteraient atteinte à la morale, se commettraient à des attaques ad-nominem de façon injurieuse ou diffamatoire. Attention à ne pas confondre commentaires et forum !