Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics Lydia MOONTA: Quand on cherche...

r

Nous sommes des Barcarèsiens, qui aimons et protégeons ce patrimoine inaliénable de notre commune

vendredi 30 octobre 2015

Quand on cherche...

Quelques photos inédites et rares du Lydia à la grande époque de la SEMETA.

Nos recherches récentes nous ont permis de mettre à jour une rareté.

Une photo du "TRUNK club" représentant le plafond de ce célèbre night-club tenu de main de maitre par Roland Vonné entre 1967 et 1973.

A cette époque de grands hublots de verre permettent d'apercevoir le fond de la piscine et les baigneurs qui s'y ébattent joyeusement. Un must pour l'époque !!!
la piscine était équipée de huit hublots: 6 au niveau du pont B et 2 par dessous.


Un document exceptionnel issus d'un supplément de l'Indépendant daté de 1971.

source, crédit photo :  ©Journal l'Indépendant, photothèque Lydia-Moonta

Pour la petite histoire, cette piscine installé dans l'ancien panneau de cale sur la plage avant avait causé quelques soucis à cause de son étanchéité aléatoire...Mais c'est une autre histoire et nous vous laissons apprécier la beauté de cet aménagement très innovant pour l'époque.

Une autre photo, issue des archives personnelles de Jacques Hiron, nous montre la piscine en question à la même époque:

 source crédit photo : © Jacques Hiron, photothèque Lydia-Moonta

On y distingue très bien les moteurs des mâts de charge relocalisés par l'association (au dessus du rouf) ainsi que les cagnards  (voiles) tendus sur les bastingages pour couper un peu le vent au niveau du bar.

Comme un bonheur ne vient jamais seul nous vous laissons apprécier les tarifs en vigueur à l'époque.


Ça laisse rêveur...

Et puisqu'un bonheur ne vient jamais seul, jetons un oeil au menu du Restaurant de l'époque, la superbe salle à manger du navire disparue depuis:




 

  
Là par contre il n'y a pas les tarifs...Mais la cuisine est de qualité...

Belle époque que celle des trente glorieuses où tout paraissait possible....


 Olivier Alba

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires seront modérés dès l'instant où ils porteraient atteinte à la morale, se commettraient à des attaques ad-nominem de façon injurieuse ou diffamatoire. Attention à ne pas confondre commentaires et forum !